SANCTUAIRES SPORT NATURE
SANTUAIRES ET MONASTERES

Au coeur de la religiosité, de l'art et de la culture, à la découverte d'une terre riche en sanctuaires, vers les lieux de pélerinage et de la foi...

PARCOURS DÉVOTIONNELS

Le plus important Sanctuaire de l'arc alpin se trouve dans une suggestive conque à 1200 mètres d'altitude et à 11 km de Biella. Il est lié au culte de la Vierge Noire. La tradition populaire veut que le fondateur du culte chrétien à Oropa soit Saint Eusèbe, évêque de Vercelli au IVe s. après J.C. . Ce dernier aurait ramené de Jérusalem et déposé à Oropa une statue en bois de la Vierge sculptée par Saint Luc La première documentation sur la construction d'une église proprement dite remonte au XIIIe s.. Depuis lors le Sanctuaire s'est étendu pour accueillir et contenir les fidèles toujours plus nombreux.
L'ensemble monumental se compose du Cloître avec la Basilique Antique, de la Nouvelle Basilique et des corps de bâtiments latéraux à l'intérieur desquels ont été aménagées 300 chambres destinées aux pèlerins.
La visite au Sanctuaire d'Oropa représente bien plus qu'une simple excursion; Ses silences, son ciel limpide, le doux gargouillement de la fontaine centrale du "Burnell", ses près verts avec leurs zones pique-nique resteront dans la mémoire du visiteur. Dignes également d'intérêt, les galeries qui longent les édifices avec leur collection d'ex-voto, témoignage tangible  de la dévotion envers la Vierge Noire; l'exposition de la flore et de la faune de la vallée d'Oropa; le "Sacro Monte" et, sur demande, l'Observatoire Météo-sismique, la Bibliothèque et le Musée du Trésor du Sanctuaire

La figure de la Vierge est également vénérée au Sanctuaire de Graglia. Au cœur de forêts de châtaigniers et de hêtres, la large et pittoresque Vallée Elvo fut choisie au XVIIe s. par le prêtre du village, Don Nicolao Velotti, comme emplacement idéal pour la construction, sur le col de San Carlo, d'un «Sacro Monte». En 1655 il fut décidé d'ériger au sommet du Col de la Bonté Divine, sur lequel s'élevait déjà une chapelle dédiée à la Vierge de Loreto, une grandiose Basilique. Le principal promoteur en fut le duc Carlo Emanuele II de Savoie, qui chargea Pietro Arduzzi, ingénieur civil et militaire, de faire le plan de l'édifice. L'intérieur de la Basilique est enrichi par la splendide coupole octogonale décorée en 1870 par Fabrizio Galliari et par la petite chapelle dédiée à la Vierge de Loreto. La nature environnante et la salubrité de l'eau qui jaillit directement des sources montagneuses rendront la villégiature particulièrement agréable.

Peu après le village de Campiglia, dans la Vallée du Cervo, enfouie au sein d'une nature luxuriante, une suggestive route conduit aux 1020 m. du Sanctuaire de San Giovanni Battista d'Andorno. C'est autour d'une statue représentant le Saint, amenée en ces lieux à une époque lointaine et déposée dans une grotte naturelle, que fut construite au XVIIe s. une petite église.
Elle fut ensuite agrandie jusqu'à assumer son aspect actuel avec le suggestif cloître et son "Burnell", le portique et l'église. Une route et la Galleria Rosazza relient San Giovanni au Sanctuaire  d'Oropa. Ces trois plus grands sanctuaires sont accompagnés de sanctuaires dits "mineurs" riches eux-aussi d'histoire et d'œuvres d'art.

LA PASSION DE SORDEVOLO
Parmi les alternatives biellaises liées à la religiosité il faut mentionner la "Passion de Sordevolo", une représentation sacrée  de la Mort et de la Résurrection du Christ qui implique, tous les cinq ans, les cinq cents habitants du petit village de Sordevolo. Au sein d'un amphithéâtre naturel qui peut accueillir un millier de spectateurs, est reconstruit un angle de Palestine et les habitants de Sordevolo deviennent les personnages de l'Evangile. La prochaine édition aura lieu en 2015.