SANCTUAIRES
Histoire et Culture

ART ET CULTURE

L’accueillante ville de Biella offre de nombreux témoignages archéologiques, artistiques et architecturaux qui vont des vestiges de l'époque romaine conservés au "Museo del Territorio" à la magnifique architecture romane du Baptistère et du clocher de Santo Stefano. Situé sur une colline le bourg médiéval du Piazzo se distingue du reste de la ville par ses maisons de maîtres, ses arcades et ses rues pavées le long desquelles il est possible d'admirer les antiques portes qui permettaient autrefois d'accéder au bourg.
Au pied du Piazzo se trouve la partie basse de la ville, "Biella Piano", avec la cathédrale et le cloître de San Sebastiano, splendide exemple d'architecture de style renaissance, à l'intérieur richement décoré de fresques ainsi que l'église baroque de la Santissima Trinità, située le long de la rue piétonne centrale, à quelques pas du Baptistère. Le long du torrent Cervo s'élèvent les imposantes structures des anciennes usines datant du XIXe siècle: un pur exemple d'architecture industrielle.
Le "Museo del Territorio" représente le point de départ idéal pour faire connaissance avec le Biellais; une visite aux collections et aux objets conservés dans les différentes galeries est une invitation à découvrir les réalités locales. Parmi les sites particulièrement intéressants du point de vue archéologique il faut noter la surprenante mine d'or à ciel ouvert de la Réserve Naturelle Spéciale de la Bessa datant de l'époque romaine, à l'aspect mystérieux et unique conféré par les amas de cailloux provenant de l'extraction aurifère.
Le long de la colline morainique de la Serra il est possible d'admirer de nombreux exemples d'architecture romane mineure tels que l'église de San Secondo à Magnano et l'église de Santa Maria Assunta de Netro. D'autre part, le très beau bourg de Masserano, autrefois fief pontifical et le célèbre Ricetto de Candelo, bourg fortifié réalisé par les habitants au XIVe siècle et encore parfaitement conservé, sont les témoignages d'une époque médiévale traversée par nombreuses vicissitudes.
Lorsque l'on visite la province de Biella il est impossible de ne pas noter les châteaux qui parsèment le territoire, éléments caractéristiques de la colline et de la plaine, nombreux desquels sont aujourd'hui devenus des résidences privées.
Les exemples les plus importants d'architecture du XVIIe siècle sont représentés par les sanctuaires situés à flanc de montagne et reliés entre eux par de longues routes tranquilles qui offrent au regard de splendides panoramas: le spectaculaire complexe d'Oropa où, entre les XVIIe et XVIIIe siècles, les architectes de la Maison de Savoie firent preuve de tout leur talent et près duquel se trouve un "sacro monte" constitué de douze chapelles qui renferment des statues en terre-cuite de grandeur nature.
Les deux vallées latérales, la vallée Elvo et la vallée Cervo, peuvent, elles aussi, s'enorgueillir de la présence d'un sanctuaire: celui de Graglia pour la première et de San Giovanni d'Andorno pour la seconde. Il existe toutefois d'autres réalités mineures qui sont tout aussi suggestives. Près de San Giovanni d’Andorno, le village de Rosazza offre différents exemples d'une architecture romantique très éclectique
Biella vante une tradition textile de grand renom; cette dernière est représentée par la richesse des complexes archéologiques industriels situés sur les rives des torrents qui, autrefois, fournissaient l'énergie nécessaire au fonctionnement des usines. Á noter, le long de l'itinéraire de la Route de la Laine qui relie Biella à Borgosesia (VC), la Fabbrica della Ruota (Usine de la Roue) dont le nom provient de la grande roue qui transmettait autrefois l'énergie aux machines.